Écrivez votre superbe étiquette ici.

La lumière des bonbons sans nadir

Présentation de la formation 
Durée
 

30 MINUTES

Intensité
    

NIVEAU 4 - Direction artistique

Écrivez votre superbe étiquette ici.
Temps de formation
À qui s'adresse cette formation ?
Sommaire de la formation
Contenu de la formation
La formation "La candy-light sans nadir" contient 30 minutes d'enseignement technique en vidéo

Pour tous les photographes qui ont suivi la formation « flashmètre/posemètre et quantification de la lumière », « étude de la lumière niveau 1 » et « étude de la lumière niveau 2 » et qui veulent approfondir la maîtrise de l'éclairage de studio. 


Les méthodes d'éclairage abordées dans cette leçon sont transposables à tous les autres éclairages de studio et à la création de photos d'auteurs;


Elles sont parfaitement adaptées pour commencer sérieusement à maîtriser les éclairages complexes homogènes.


Cette leçon est nécessaire pour bien appréhender la leçon « Candy light niveau 2 »

◼︎Introduction
◼︎La lumière Rembrandt
◼︎La mesure du falloff en monosource
◼︎Mesure de deux sources croisées
◼︎Vérification localisée
◼︎Vérification globale
◼︎Gestion de la sphère intégratrice en mesure de lumière simple et complexe
◼︎Gestion du posing
◼︎Gestion de l’arrière-plan
◼︎Choix de la luminance de l’arrière-plan (noir, gris, blanc)
◼︎Astuces pour diminuer les distances et travailler en espace restreint
◼︎Méthode pour diminuer la lumière réfléchie par l’arrière-plan et obtenir une silhouette bien découpée
◼︎Conclusion
  • Enregistrement vidéo de 30 minutes

  • 3 PDF à télécharger reprenant précisément chaque notion abordées dans le cours.

  • Une sélection des photos RAW prises par Nath-Sakura pendant cette leçon

  • 1 QCM pour évaluer votre compréhension globale du cours (Un taux de réponse supérieur à 75% vous ouvre à un certificat de réussite délivré par la NSF)

✓ Le cours acheté est visible en streaming à vie

✓ Le cours est visible autant de fois que vous le désirez, au moment que vous voulez

✓ QCM pour évaluer votre niveau

Economie de 12 euros sur les 7 nouvelles leçons publiées chaque mois

✓ Accès à toutes les vidéos en streaming pendant 30 jours
✓ Vous pouvez visionner les vidéos autant de fois que vous le désirez pendant cette période
✓ QCM pour évaluer votre niveau après chaque cours
✓ Résiliable à tout moment

Économie de 144 euros sur toutes les leçons publiées dans l'année

✓ Accès à toutes les vidéos en streaming pendant 365 jours
✓ Vous pouvez visionner les vidéos autant de fois que vous le désirez pendant cette période
✓ QCM pour évaluer votre niveau après chaque cours
✓ Résiliable à tout moment

Un petit peu sur la candy-light sans nadir...

La candy-light est une lumière complexe multi-sources très intéressante à mettre en œuvre pour les portraits en gros plan ou en gros plan. Ce type d'éclairage a l'avantage d'être un excellent exercice pour les photographes désireux d'améliorer leur niveau en matière d'éclairage et de précision technique. Notamment pour ce qui concerne les méthodes de mesure spécifiques des éclairages complexes et des atténuations (lumières descendantes).

Cette leçon nécessite l'usage de deux sources équipées de boîte à lumière de taille identique (idéalement des stripbox), mais on peut s'exercer avec d'autres types de modeleurs : l'objet étant de savoir bien mesurer des sources individuelles et de comprendre leurs valeurs conjuguées.



Le posemètre indépendant fait gagner un temps très précieux, évite les « photos-test » à répétition (et donc l'épuisement des modèles et du matériel), et surtout permet de mesurer la lumière incidente (à la différence du posemètre intégré) et d 'avoir une mesure exacte.


Le flashmètre/posemètre permet également de mesurer son ensemble de lumière avant que le sujet ne prenne place. Ce qui est un confort pour le modèle, une garantie qu'il arrivera en pleine forme physique et psychologique pour le tir. On évitera aussi un vieillissement prématuré du maquillage.

Nous savons combien il semble difficile, pour ceux qui ne l'ont jamais utilisé, de sauter le pas ;
mais je vous assure que si vous n'en passez pas par là, vous vous condamnez vous-même à errer dans votre pratique de la photographie. 


Tous les grands photographes ont utilisé des techniques pour quantifier leur exposition (méthode du Zone system, cellule...). Robert Capa ou Henri Cartier-Bresson eux-mêmes ne faisaient pas des photos « au talent » et utilisaient des techniques de quantification de la lumière.


Croire qu'on peut s'en passer et produire des images de qualité est un mythe urbain pas très éloigné de la pensée magique...

Certification de réussite

Documentation écrite pour chaque notion

minutes de vidéo de formation